Une alimentation équilibrée est indispensable au bon déroulement d’une grossesse. Certaines femmes enceintes doivent parfois suivre un régime spécifique où doivent faire attention à certains aliments, il est alors indispensable de bien les informer. Les formations en nutrition pour les sages-femmes permettent de travailler sur les besoins nutritionnels de la femme enceinte (de la période péri conceptionnelle à l’allaitement) mais aussi du nouveau-né. On fait le point avec Edith Lecomte, Directrice de l’Institut Scientifique et Technique de la Nutrition et de l’Alimentation (Cnam-Istna).

Qu’est-ce que le Cnam-Istna ?

(Ndlr : Le Cnam-Istna est l’acronyme du Conservatoire des arts et métiers- Institut Scientifique et Technique de la Nutrition et de l’Alimentation.) Il s’agit d’un centre national qui propose des formations en nutrition à destination des professionnels de santé sous différents formats : présentiel, e-learning encadré, mixte. Le Cnam-Istna a pour mission également la production de projets et de référentiels de pratiques professionnelles en nutrition (alimentation et activité physique) et s’investit dans la recherche en menant différentes études et actions dans le champ de la prévention santé, du handicap, avec une approche à la fois de l’enfant, de l’adolescent et du sujet âgé, tout en prenant en compte les inégalités sociales de santé.

Quelles formations proposez-vous dans le domaine de la nutrition des femmes enceintes ?

Le Cnam Istna propose une formation « Alimentation du nourrisson et de la femme enceinte » qui aura lieu le 6 et 7 novembre 2018 à Paris. Cette formation permet une analyse et un échange de pratiques entre participants autour de cette thématique, avec l’appui et l’apport de connaissances d’intervenants experts. Ils apportent une expertise pour enrichir au mieux le contenu pédagogique et proposer une démarche participative et réactive. Pour les sages-femmes, cette formation permet de travailler sur les besoins nutritionnels avant la conception, de la femme enceinte, du nouveau-né et du nourrisson, mais aussi de pouvoir conseiller au mieux les femmes enceintes et les jeunes mères par rapport à l’allaitement et à l’alimentation du nouveau-né et du nourrisson. Cette formation permet ainsi un travail sur les référentiels de pratiques et outils utilisés par chacun, des mises en situation concrètes par la réalisation d’un inventaire des procédures en place et amélioration de celles-ci et des études de cas cliniques. Les parcours de formation sont focalisés sur les pratiques professionnelles des professionnels de santé. Les contenus sont directement applicables sur le terrain. Plus globalement, nous proposons plusieurs formations autour de la nutrition pour les professionnels dont les sages-femmes : éducation thérapeutique, formateurs référents PNNS petite enfance, psychologie de l’alimentation de l’enfant et de l’adulte, éducation au goût, alimentation de l’enfant ou de l’adulte en situation de handicap… consultables sur notre site et notre catalogue.

Quel est le coût de la formation Alimentation du nourrisson et de la femme enceinte ?

Les frais pédagogiques s’élèvent à 742 euros en cas de prise en charge employeur et 594 euros en cas de prise en charge individuelle pour les professions libérales. Une formation qui peut être financée par leur OPCA pour les salariés. Pour les libéraux, elle peut être financée par leur FIFPL. Organisme de DPC, certains de nos programmes répondent aux exigences de l’Agence Nationale du développement Professionnel Continu.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : http://www.istna-formation.fr/

Laisser un commentaire