La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a donné au début du mois une interview au JDD (Journal du Dimanche) ou elle défend son projet de réforme de la santé. Parmi les nombreuses annonces, on trouve la création d’un « pack maternité » permettant de mieux prendre en charge les femmes enceintes résidant dans des déserts obstétricaux. Problème, ces annonces ont été faites sans concertation avec la profession de sage-femme.

Le « pack » maternité d’Agnès Buzyn, de quoi s’agit-il ?

L’accès à la Santé, dans tous les territoires de France est, depuis quelques années, un problème récurrent. Tous les citoyens doivent pouvoir avoir accès à la Santé, ce qui n’est actuellement pas le cas. Cependant, des actions ont déjà été menées depuis 2017 et la ministre de la Santé voudrait accélérer les choses en donnant la priorité à la transformation complète du système de santé.

En ce qui concerne l’accès aux maternités, la ministre à d’abord insisté sur le fait que les fermetures de maternité n’était pas liées en France à des raisons financières. Agnès Buzyn à également précisé que la ou les personnels de santé (Sages-femmes, pédiatres, gynécologues-obstétriciens, anesthésistes…) étaient présents en nombre suffisant pour garantir la sécurité des femmes et des enfants, il n’y aurait pas de fermeture, dans le cas contraire, les maternités concernées seraient transformées en centres de périnatalité.

La ministre a également annoncé la création d’un pack de services « Engagement maternité » qui garantit une prise en charge adaptée à toutes les femmes habitant à plus de 30 km d’une maternité. Ce pack devrait comprendre :

– Le remboursement par l’Assurance Maladie du transport sécurisé vers la maternité
– L’hébergement de la femme et de sa famille en hôtel près de la maternité quelques jours avant l’accouchement
– Des consultations à domicile éventuelles
– Une permanence de sages-femmes dans tous les territoires éloignés dès cette année
– Une mise à disposition systématique d’un équipement spécifique
– La formation des professionnels du Samu local par des sages-femmes libérales

Les organisations professionnelles de sages-femmes demandent un rendez-vous rapidement avec la ministre de la Santé

Toutes ces annonces vont être présentées en détail cet été. Problème de taille, la profession de sage-femme, pourtant au cœur du dispositif « pack maternité » n’a pas été concertée.
Les organisations professionnelles de sages-femmes sollicitent donc un rendez-vous rapidement avec la ministre de la Santé, Agnès Buzyn afin de travailler de concert sur ce projet ambitieux.

Source :

Le Journal du Dimanche

Laisser un commentaire